Paris

Comment choisir un compresseur d’air ?

À l’inverse des liquides, l’air est un gaz compressible. Autrement dit, on peut augmenter sa pression en le contenant dans un petit volume. Ainsi comprimé, il est utilisable pour faire le soufflage, le perçage, le burinage, etc. Cependant, comment choisir le meilleur compresseur d’air qui couvre au mieux vos besoins et s’adapte à votre budget ? Nous en parlons ici.

Définir le besoin des équipements connexe

De prime abord, un compresseur d’air est choisi selon :

  • La quantité d’air comprimé requise par le système usagé ;
  • Le cycle opérationnel ;
  • La pression de service ;
  • La qualité de l’air comprimé.

En effet, une évaluation précise des besoins permet de se procurer un compresseur d’air de capacité adéquate avec un budget optimal. C’est un avantage qu’offre particulièrement airflux.

La quantité d’air requis

Vous pouvez déterminer la quantité d’air dont a besoin votre système en vous basant simplement sur les expériences passées si éventuellement vous vous y connaissez. Sinon, s’agissant d’étendre un système existant, vous pouvez également mesurer la charge des compresseurs déjà existants.

L’idée est de parvenir à estimer la consommation d’air des machines ou outils destinés à être connecté à votre compresseur. Pour être plus précis, vous pouvez intégrer le temps de fonctionnement afin d’avoir une idée du volume du réservoir requis.

Le cycle opérationnel

En réalité, un compresseur est destiné à comprimer de l’air sur une durée précise afin de pouvoir également se refroidir. Alors, selon vos besoins, il est intéressant de savoir si la consommation d’un outil connexe est continue et sur combien de temps. C’est un paramètre valable pour optimiser le temps de bon fonctionnement de votre futur compresseur d’air avant qu’il ne se détériore.

Il définit également le type de compresseur dont a besoin votre système. Il peut s’agir d’un compresseur à piston si le besoin n’est pas continu. Dans le cas contraire, d’un compresseur à vis dont le facteur de marche est de 100 % contre 60 % pour le précédent. Il est donc le meilleur choix pour un outil pneumatique exigeant une consommation continue 24 h/24.

La pression de service

C’est un facteur prioritaire dans le choix d’un compresseur d’air. Le plus adapté est celui qui fournit la pression de service à l’équipement fournissant la pression maximale. Pour un outil fournissant une pression de 6 bars, alors, le compresseur devra fournir 7 bars afin de compenser les chutes de pression.

En fait, la pression de service vous oriente sur le modèle de votre futur compresseur. Il peut être monocylindre ou multicylindre.

Dans le premier cas, un compresseur monocylindre ou mono-étagé est constitué d’un seul cylindre capable de faire passer l’air à une pression de service allant jusqu’à 8 bar. En revanche, un multicylindre ou multi-étagé est constitué de 2 ou plusieurs cylindres disposés en série. Il est de grande capacité et peut atteindre une pression de services allant jusqu’à 30 bar. Vous pouvez l’utiliser si vous disposez d’un grand atelier et plusieurs outils pneumatiques.

La qualité de l’air

Les compresseurs d’air sont, en effet, lubrifiés pour limiter les échauffements. Le fluide refroidisseur peut être de l’huile de l’eau ou l’air. Si votre domaine d’utilisation nécessite un air comprimé non polluant, veillez donc à choisir un compresseur qui réponde à la norme ISO 8573-1 Classe 0. Il assure un air comprimé sans particule d’huile.

Ou mieux choisissez directement des compresseurs à piston dont la lubrification est remplacée par un revêtement en Téflon ou en silicone. Ils sont plus bruyants, mais nécessitent moins d’entretien.

Autres critères de choix d’un compresseur d’air

Le débit d’air et la nature du moteur sont également 2 facteurs à prendre en compte dans le choix de votre compresseur. Notons dans un premier temps que le débit d’air est lié à la taille de la cuve et de la force exercée. Il figure donc dans les paramètres liés à l’autonomie du système.

Dans un second temps, le moteur du compresseur peut être électrique ou thermique. Des deux cas, celui au moteur thermique est le plus efficace pour l’usage industriel.

En tout, le choix d’un compresseur doit tenir compte du confort qu’il doit offrir ainsi que des besoins auxquels il est destiné. N’hésitez surtout pas à choisir un portatif afin de le transporter s’il répond convenablement à vos besoins. Par ailleurs, faites-vous accompagner d’un expert pour mieux adapter vos besoins à votre budget.