• Mes Villes à proximité

5 astuces pour vivre de l’auto-entrepreneuriat

Compte tenu de la conjoncture économique actuelle, il existe une forte propension au chômage. Les administrations publiques et privées ne sont pas toujours en mesure d’embaucher tous les diplômés que les écoles et universités déversent sur le marché du travail chaque année. Face à ce fléau, une porte de sortie pour les jeunes en quête de mieux-être est l’auto-entrepreneuriat. C’est une sorte d’auto-emploi où l’entrepreneur exerce à son propre compte. En France, on estime à près de 350 000 le nombre d’entreprises qui sont créées chaque année. Pour réussir son immersion dans le monde de l’auto-entrepreneuriat, il faut garder à l’esprit certains préalables. Voici 5 astuces pour vivre de l’auto-entrepreneuriat !

Se fixer un objectif précis

Lorsque vous aspirez à devenir auto-entrepreneur, il est primordial que vous vous rendiez à l’évidence que vous devrez faire des choix précis. Vous devez avoir une idée concrète de ce que vous désirez faire. Cela vous permettra de vous focaliser sur les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre votre objectif. La création d’une entreprise individuelle donne lieu à des études préalables de terrain. Des études de clientèle et des recherches approfondies sur le domaine dans lequel vous désirez exercer sont aussi nécessaires. Pour partir sur de bonnes bases, il faut donc avant tout se fixer un objectif concret et avoir un plan précis comme l’indique https://www.vincentburgers.com/auto-entrepreneur-2/.

Suivre des formations pratiques

Si vous êtes diplômé d’une université, il est important que vous sachiez que la plupart des théories qui vous ont été inculquées sur les bancs d’école ne vous seront (presque) d’aucune aide particulière dans le domaine de l’auto-emploi. Vous devez vous faire former dans des domaines précis afin d’acquérir certaines aptitudes qui sortent du cadre académique. Il s’agit notamment des domaines suivants :

  • Le leadership ;
  • L’entrepreneuriat ;
  • Le marketing ;
  • La gestion des ressources humaines…

En fonction du type d’activité que vous décidez de mener, vous devez acquérir des compétences pratiques avant de vous lancer.

S’entourer des bonnes personnes

S’entourer de bonnes personnes est aussi important que l’idée même de créer une entreprise. Si vous n’êtes pas bien entouré, vous pouvez dire adieu à votre rêve de devenir un auto-entrepreneur émérite. Vous ne pouvez pas tout faire à la fois en tant que chef d’entreprise. Il faut donc faire appel aux services de professionnels compétents pour vous épauler. Vous devez par exemple confier la gestion de vos comptes et de vos impôts à un expert-comptable expérimenté au lieu de vous en charger vous-même. Un bon avocat en droit des affaires pourrait vous être également très utile pour l’élaboration de contrats. Songez aussi à accroître votre visibilité en confiant la création de votre site web à une agence digitale ou un free-lance vraiment expérimenté. Si votre secteur d’activité demande que vous vous fassiez aider par d’autres personnes, vous devez veiller à ce que ces personnes partagent votre passion.

Savoir faire face aux difficultés

Sur 10 entreprises qui voient le jour en France, seules 7 arrivent à survivre après 3 ans. Ne vous leurrez pas, tout n’est jamais rose en auto-entrepreneuriat. Votre capacité à faire face aux difficultés est définie par l’intensité de votre détermination. Quand des obstacles surviennent, il faut y voir des leçons sur des erreurs à ne plus commettre au lieu de penser à déposer le tablier. Un auto-entrepreneur doit avoir un état d’esprit proactif.

Diversifier ses activités

Lorsque vous installez votre entreprise et que vos affaires vont bon train, vous devez penser à vous diversifier. Par exemple, si vous exercez dans le domaine agroalimentaire, vous pouvez au bout de quelque temps vous lancer dans l’agropastoral pour accroître vos recettes. La diversification vous garantira une meilleure flexibilité, et vous serez en mesure de vous démarquer de vos concurrents.

L’auto-entrepreneuriat peut nourrir son homme. Gardez simplement à l’esprit que le chemin n’est pas tout rose, et qu’il faut être proactif.